Site Loader

Comment se passe un rendez-vous?

La première consultation

Ce premier rdv est appelé : entretien d’anamnèse. Il sert à enfin, cibler les besoins.

Pour les mineurs, il se fait en présence des parents. Lors de ce RDV, est notée la demande du patient et son parcours de vie : son quotidien, son attitude face à quelqu’un qu’il ne connait pas, évaluer rapidement si un bilan doit être fait, de quel type, en une séance ou plusieurs. Ce RDV permet également de prendre connaissance du parcours scolaire et/ou professionnel du Sujet et des bilans et rééducations passées et/ou actuelles.

Cet entretien structuré dure de 30 à 45 minutes.

Pour les moins de 18 ans, sont remis aux parents des questionnaires à compléter, concernant leur enfant, à restituer à la fin du bilan. Les questionnaires sont repris avec eux pour être sûr que tout a bien été compris et complété.

Le bilan

En second RDV, est effectué: le bilan. La durée et le nombre de séance est variable et peut aller de 1h30 à 5h de passation sur un a trois RDV.

L’objectif du bilan est d’obtenir, via des tests, le profil le plus holistique possible du sujet. Les tests utilisés sont obligatoirement les dernières éditions sorties et validées par un comité scientifique.

Les différents types de tests :

  • Un test de QI (échelles de Weschler, ou matrices de Raven) durée 1h30

Le Qi permet de déterminer le niveau de la personne, d’écarter une surefficience ou une déficience intellectuelle et de situer, en surface, les points forts et les points faibles de la personne.

  • Les évaluations cognitives pour évaluer : l’écriture, le raisonnement logico-mathématique, la mémoire, l’attention, les fonctions exécutives, les compétences spatiales, la perception sociale, le domaine logico-mathématique, durée 1h30 à 3h

Les tests évaluent précisément chaque fonction cognitive en détail. Plusieurs tests sont effectués, et leurs résultats croisés, pour plus de validité diagnostic. Ils permettent de déterminer si la personne présente un retard dans la maturation d’une fonction cognitive, ce qui est alors rattrapable, ou s’il s’agit d’un trouble neurocognitif. Le profil obtenu permet également de définir quels sont les besoins d’accompagnement du patient et sur quels points forts s’appuyer lors des rééducations.

  • Les tests de personnalité de 20 minutes à 1h

Les tests de personnalité évaluent la façon dont l’individu interagit et ressent le monde extérieur, comment fait-il le lien avec son vécu et ses affects. Il permettent de voir si la personne est anxieuse, angoissée, manque de confiance en elle, mais aussi quelles sont les ressources resillientes accessibles et utilisées, si il existe des affects deperssifs, si la construction de la personnalité est fragile/ complexe ou si la dynamique interne se met en place efficacement par rapport à l’individu et son contexte.

Evaluation intellectuelle globale: Echelles de WESCHLER / Matrices de Raven

Evaluations cognitives globales : EVAC – BSEDS – NEPSY – IDE

Spécifique Fonctions cognitives et attentionnelles : Figure de Rey – TEA-Ch –  D2R – BRIEF- GREFFEX- Appariement d’images

Questionnaires : Conners – LCE – Identidys – Q-TAC – Profil Socio Affectif (2ans ½-6 ans)

Spécifique Traitement visuo-spatiaux et visuo-moteurs : BHK / BHK ados – figure de Rey

Spécifique Mémoire : BEM 84 – CMS – GREFFEM

Intégration sensori-motrice : Profil sensoriel de W.Dunn

Spécifique autisme : BECS- RDASS – MCHAT- EASA- CARS – EAA/EHA – SCQ (questionnaire de communication sociale pour le dépistage des TSA)

Test de Personnalité : Test de Hans Zulliger – TAT/ CAT- Patte noire – Histoire de la gomme

Les tests utilisés sont tous validés par les ECPA (Editions du Centre de Psychologie Appliquée), l’EAP (Edition et Application Psychologique), le HOGREFFE et le GRECO. Seuls des psychologues sont autorisés et habilités à les utiliser. Il s’agit d’une gamme complète d’outils, reconnus sur le plan national et international, pour leur intérêt pratique, leur fiabilité psychométrique et leur validité scientifique reconnue.

Le compte rendu

A l’issue du bilan est rédigé un compte rendu écrit qui détaille la passation pour chaque exercice, fait une synthèse globale avec les points forts et points faibles relevés, donne des préconisations et orientations thérapeutiques adaptées au profil du patient et si besoin des propositions pour les aménagements scolaires à mettre en place.

La cotation de chaque exercice, la mise en lien des profils scorés et l’analyse de personnalité sont standardisées.

La rédaction d’un compte rendu varie de 1h30, pour un test de QI seul, à 8h pour les bilans complets avec des situations complexes.

Ce compte rendu est envoyé par e-mail au patient, ou ses responsables légaux. Il peut être envoyé en copie, sur demande, aux autres praticiens suivant le patient, à sa demande uniquement.

Le compte rendu peut, en complément, être fait à l’oral, avec remise d’un support écrit sur papier. Cette séance permet d’échanger de visu sur les conclusions du bilan. Toutefois, il n’est pas obligatoire et nécessite un RDV complémentaire de 45 minutes.

La prise en charge neuropsychologique

La rééducation, la remédiation neuropsychologique se font soit en groupe, soit en individuel.

Cette prise en charge vise à mettre en place des stratégies pour pallier les déficit ou troubles cognitifs qui relèvent de la compétence du neuropsychologue.

Une séance dure de 1h à 1h30, et nécessite une préparation en amont de 15 minutes et en aval de 20 minutes.

Le nombre de séances varie entre 5 et 20 en fonction de la problématique du patient.

Rééducation et remédiation neuropsychologique : utilisation de jeux d’éveils/éducatif/stratégie – Matériel Montessori – ateliers Filliozat pour la gestion émotionnelle – Logiciels de rééducations neuropsychologiques – Méthodes GECKO et DE BOECK pour l’entrainement aux habiletés sociales/cognitions sociales et pour la reconnaissance des affects.

Autre : prises en charge à médiation cognitive – Thérapie comportementale et cognitive- méthode Attentix – Méditation pleine conscience Rééducation des fonctions exécutives (GRECO)

NB : Si un enfant est déjà pris en charge dans une structure (CMP, CMPP, SESSAD, IME, IEM, ITEP, etc) dans laquelle il n’y a pas de neuropsychologue, la structure peut, de manière ponctuelle, engager un neuropsychologue, exerçant en libéral pour un bilan.